Les conseils « confinement » avec ASALEE

Le confinement est une période difficile, c’est vivre une période dans laquelle nous sommes «bombardés d’incertitudes», sur lesquelles nous n’avons aucune prise.

Les conséquences sur la maladie chronique, des tensions plus élevées, des glycémies en hausse sont souvent observées.

D’abord, on peut organiser notre journée pour accroître notre sentiment de contrôle :

  • Prendre les précautions qui nous évitent d’être contaminés
  • Organiser la journée, avec un « agenda » en la faisant le plus possible ressembler à ce que l’on faisait avant. Se lever à une heure habituelle, respecter les heures de repas
  • Maintenir le contact avec les proches : téléphone, réseau social
  • Etre attentif à son alimentation : la période de confinement provoque des sensations d’angoisse, d’ennui, qu’on calme en mangeant plus.
    • Si vous êtes diabétique, il est important d’équilibrer vos glycémies en consommant des aliments avec des Index Glycémiques faibles, des céréales complètes, des produits riches en fibres. On peut décider de prendre le temps de constituer des repas équilibrés.
  • Maintenir une activité physique ! c’est essentiel et entraîne des bénéfices pour sa santé cardio vasculaire, l’équilibre de sa glycémie, la qualité de son sommeil, de son humeur, …
    • On peut accéder à de nombreuses vidéos par internet, sinon, n’hésitez pas à imprimer les exercices qui suivent et à les transmettre à vos proches qui n’y ont pas accès.

Merci pour vos gestes de solidarité, cela nous touche beaucoup et nous encourage. Et puis ça donne aussi du sens, cela cultive le positif et apporte un sentiment de bonheur pour un moment de la journée.

« Tout seul, on va plus vite ; Ensemble, on va plus loin »

Point d’information Coronavirus – Covid19 – SARS CoV 2

Le Haut-Rhin est considéré depuis le vendredi 6 mars comme une zone de transmission active du virus ce qui a conduit aux mesures annoncées par la Préfecture du Haut-Rhin et l’ARS Grand Est (interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes, fermeture des établissements scolaires, limitation d’accès aux établissements pour personnes âgées etc). Localement, les établissements de l’Hôpital du Canton Vert (EHPAD d’Orbey, Lapoutroie, Le Bonhomme, Fréland) ont décidé l’interdiction des visites afin de limiter le risque d’entrée du virus dans l’établissement.

Chacun·e peut par des gestes simples limiter la diffusion du virus, en particulier auprès des personnes les plus fragiles :

  • se saluer sans se serrer la main et sans embrassades ;
  • tousser ou éternuer dans sa manche ou dans un mouchoir en papier jetable ;
  • se moucher dans des mouchoirs en papier et le jeter dans une poubelle après usage ;
  • se laver régulièrement les mains avec du savon ;
  • reporter ses visites aux personnes âgées ou malades (surtout si vous présentez des signes de maladie), prendre régulièrement de leurs nouvelles par téléphone ;
  • éviter de sortir dans les lieux publics ou de rassemblement, surtout si vous présentez des signes de maladie.

Les symptômes de l’infection s’apparentent à ceux de la grippe : toux, fièvre, maux de gorge, courbatures ou maux de tête, parfois troubles digestifs.
Si vous vous sentez malade, ne vous rendez pas aux urgences, appelez votre médecin si vous avez besoin d’un conseil. 85% des personnes touchées par le virus vont guérir spontanément sans complication.

Signes de gravité motivant l’appel du 15 :

  • essoufflement anormal (par exemple, impossibilité de monter un escalier que vous montiez habituellement) ;
  • état de fatigue extrême, impossibilité de vous lever ;
  • forte fièvre et difficultés à rester éveillé, propos non cohérents (délires, hallucinations) constatés par l’entourage.

Appelez également votre médecin en cas de fièvre et de toux si vous souffrez d’une maladie du cœur ou des poumons, si vous êtes sous traitement par chimiothérapie, ou traitements diminuant vos défenses immunitaires.
En cas de doute, appelez votre médecin traitant qui vous conseillera sur l’attitude à avoir.

Si vous vous rendez à la Maison de Santé ou chez un autre professionnel de santé

En cas de symptômes (fièvre, toux), portez un masque (si vous n’en disposez pas, un masque vous sera remis à l’entrée de la MSP) et signalez-vous auprès de la secrétaire ou d’un professionnel de la MSP.

Une salle d’attente dédiée aux personnes suspectes d’infection au Coronavirus a été mise en place pour limiter la contagion des personnes plus fragiles.

L’ARS Grand-Est a mis en ligne une fiche de conseil des mesures à appliquer si votre médecin vous a conseillé le confinement au domicile, retrouvez-la ici.

Arrêts de travail

  • Si vous devez rester au domicile pour garder un enfant de moins de 16 ans (fermeture de l’établissement scolaire ou enfant atteint par l’infection), le parent concerné doit se rapprocher de son employeur et l’inviter à faire une déclaration sur le site https://declare.ameli.fr/declaration qui fera office de demande d’arrêt de travail.
  • Si vous vivez en contact avec une personne dont le diagnostic d’infection par Coronavirus a été confirmé ou seulement suspecté, il n’y a plus de mesure d’isolement nécessaire pour vous si vous ne présentez aucun symptôme (fièvre, toux). Vous n’avez pas à porter de masque lors de vos sorties du domicile et pouvez continuer votre activité professionnelle. Surveillez votre température deux fois par jour.
  • Si vous présentez des symptômes de la maladie (toux, fièvre), contactez votre médecin qui évaluera la nécessité d’un arrêt maladie et sa durée.
  • Si vous suivez un traitement modifiant vos défenses immunitaires, si vous présentez une pathologie à risque (insuffisance respiratoire, maladie cardiaque chronique, diabète…), prenez contact avec votre médecin du travail qui déterminera votre aptitude à votre poste dans ce contexte épidémique.
funny-darth-vader-star-wars-darth-vader